6 juillet 2017

The Blind Suns

Avec sa Dream Pop ouverte à tous les horizons – discrétions Shoegaze à la Jesus & Mary Chain, guitares Surf à la Dick Dale, mélodies senties à la Mazzy Star – The Blind Suns plonge dans la mélancolie sans être triste, dans la joie sans être sautillant, en alternant plages atmosphériques et titres plus nerveux.

Après un premier album Baltic Waves  bien reçu par la presse nationale (MagicRpm, Les inRocks, Longueur d’Ondes), le groupe est le coup de cœur du producteur anglais Clive Martin (Queen, Nick Cave, The Cure, Stereophonics) qui a décidé de leur offrir la production d’un EP.

Les américains ont aussi décidé de mettre la main sur le jeune groupe, le célèbre Jim Rose du Jim Rose Circus s’impose comme leur parrain aux États-Unis (« one of the best bands i’ve seen, they sound like The Jesus and Mary Chain with a vagina ») et ils ont séduit les programmateurs du festival SXSW à Austin qui les invitent sur l’édition 2016 dans la programmation officielle (mars 2016).

The Blind Suns viennent de terminer l’enregistrement de leur deuxième album au Deaf Record Studio de Strasbourg, avec un invité de marque à la production : le co-fondateur et guitariste du groupe californien Crocodiles.